La Paix est possible.

Mis en avant

FR : Texte en anglais en dessous. EN :English text below

Je prie régulièrement pour la Paix mondiale continue. En septembre 2001, j’ai eu instinctivement l’intuition que si tout le monde à comme objectif d’aller au Paradis une fois mort, la Paix mondiale continue sera là.

Une prière que je vous invite à faire est de prier pour que tout le monde croit au Paradis et à la punition de l’Enfer pour les méchants. Priez s’il vous plait « Dieu, les anges, tous les Saints, faites que tout le monde ait envie d’aller au Paradis une fois mort et fait la gentillesse et la bienveillance avec les autres ». Une variante, « Dieu, les anges et tous les Saints, faites que les gens aient peur d’aller en Enfer une fois mort ». J’ai vérifié en 2001 si le Paradis et l’Enfer existaient. Ces endroit existent. Je le raconte sur ce blog.

Texte en anglais /.English text : Pray, please for everybody beleave in Paradise and have the goal to reach Paradise when the will be dead. World Peace can append if everybody have the goal to reach Paradise.

I wrote few articles in English.

« I went alive to Paradise in 2001 afer been lost in the forest of Liselund. »

« Pure friendship: that’s it we must do/L’amitié pure, voilà ce que l’on doit faire. »

J’ai vu vivant l’Enfer sans être dedans.

Mis en avant

En septembre 2001, mon frère, un ami est moi nous avons passé une soirée sur l’île danoise de Møn. Nous avons passé la nuit dans la forêt enchantée de Liselund.

Après s’être perdu dans la forêt la nuit et avoir monté un escalier, nous nous sommes trouvés dans une clairière immense dans un endroit qu’on pense être le Paradis puisque j’avais fait le vœu d’aller vivant au Paradis par un escalier qui monte jusqu’au Paradis.

Je l’ai beaucoup évoqué en 2020, l’Enfer existe et c’est un monde de flammes que j’ai vu en 2001.

En 2001, A Liselund, je suis allé au Paradis en restant vivant après avoir fait le voeu dans cette forêt enchantée d’avoir un escalier me conduisant au Paradis. Lors de ma visite du Paradis, j’ai demandé à Dieu de voir l’Enfer sans être dans l’Enfer. Un écran géant est apparu dans lequel, on a vu une large étendue où, au sol, il n’y avait que du feu. Le feu semblait être partout. Au milieu du feu, il y avait des cabines sans fenêtre avec porte fermée. A l’intérieur de chaque cabine il y avait un mort différent. Ces morts était au milieu d’un feu plus grand que le feu à l’extérieur. Ils étaient debout dans le feu avec des flammes hautes qui les faisaient souffrir. L’un des morts s’est mis à pleurer quand j’ai dit depuis le Paradis, que comme il était puni , il était sans doute un pervers. J’ai vu un mort pleurer dans l’Enfer avec un visage souffrance.

L’Enfer est appelé Géhenne dans le Nouveau Testament de la Bible.

Je résume l’Enfer que j’ai vu par 3 mots : feu, souffrance désagréable, cabine où l’on est enfermé brûlé.

Donc en résumé, soyons gentils pour tendre vers le Paradis qui est un beau monde de verdure comme des arbres et des clairières. Au Paradis, Dieu nous montre ce qu’on veut voir et il nous fait des bonnes surprises comme la visite d’anges.

Le Paradis, tout est beau. L’Enfer, du Feu et des morts qui ont été méchants durant leur vie.

L’Enfer est promis à ceux qui font plein de péchés. Un péché est un écart par rapport à la voie tracée par Dieu pour nous.

Le Paradis après s’être complétement perdu à Liselund

Mis en avant

En septembre 2001, mon frère, un ami est moi nous avons passé une soirée sur l’île danoise de Møn. Nous avons dormi dans un hôtel qui était à l’entrée du parc de Liselund.

Le parc de Liselund au Danemark est enchanté.

Le soir un jour de septembre 2001, on s’est promené dans le parc de Liselund. A l’entrée de la forêt, on a vu une statue sur laquelle était écrit « à l’amitié pure ». Ce qui a fait que dans la forêt enchantée, on a discuté de notre conception de l’amitié. On disait des valeurs positives sur l’amitié. On avait le souhait d’être de bons amis. Vers la fin de la conversation, on a parlé d’aller au Paradis. J’ai émis le souhait à voix haute de faire un tour vivant au Paradis et de revenir après chez les Vivants pour vérifier si le Paradis existait. J’ai répété plusieurs fois ce vœu à mon frère et à mon ami en demandant un escalier pour aller au Paradis. J’ai eu l’intuition que si 100% des gens aient envie d’aller au Paradis une fois mort, la Paix mondiale sera là.

La nuit à Liselund, on s’éclairait à la lampe de poche. On a pris un sentier bizarre qui nous a complêtement perdus dans une sorte de labyrinthe dont les parois étaient des arbres entre lesquels on pouvait difficilement s’orienter. On a zigzagué pendant plusieurs heures la nuit en faisant demi-tour par endroit car de temps en temps on aboutissait dans des impasses. Un moment on a vu un escalier de terre qui montait et qui avait une armature en bois. On a pris cet escalier. En haut de l’escalier, il y avait un tunnel avec les parois lumineuse. Le tunnel était suffisamment grand pour qu’on puisse rentrer dedans. Au bout du tunnel et après s’être promené, on a vu une immense clairière où l’on n’a vu personne. Cette clairière était ovale elle était bordée avec une foret tout autour et une multitudes de sentiers qui semblait partir de cette clairière. Il y avait des sentiers sur tout le pourtour de l’immense clairière ovale. Sur place, on s’est dit à cause de notre conversation le soir, qu’on était peut-être au Paradis tout en étant vivants. J’étais étonné et craintif. J’ai demandé à voix haute aux morts de ne pas se montrer tellement j’avais peur.

Au milieu de la clairière on a a eu un oracle qui nous a montré plusieurs choses. On a vu des petites stèles qui avait peut-être la hauteur du bassin sur lesquels était grâvé le prénom de gens qui dans notre futur seraient de faux-amis puisqu’on est en novembre 2020 et j’ai croisé des faux-amis dont les prénoms étaient ceux des stèles. Le jour dans la forêt de Liselund, on a émis le souhait de connaitre à l’avance nos ennemis. Au Paradis, j’ai vu peut-être le futur dans 20 ans dans le royaume des morts tout en étant vivant parce qu’on avait vingt ans et j’ai aujourd’hui quarante-ans. Dans la forêt enchantée, on a émis le souhait de connaitre le monde dans vingt ans.

Je pense que dans le royaume des morts les pervers par rapport à la religion catholique sont présents sous forme de stèles inertes pour qu’ils ne puissent plus agir. C’est le premier oracle qu’on a vu dans l’immense clairière qui était en hauteur. Des anges sont venu nous apporter une statue qui semblait datée de 1789. Les anges étaient immobiles mais ils semblaient vivants. Sur la statue était écrit « à l’amitié pure ». L’amitié pure voilà ce que l’on doit faire.

On a eu un oracle qui nous a montré l’Enfer sans être dedans.

Un autre oracle m’a fait vraiment peur. Après avoir discuté de l’existence des anges. Mon ami a demandé à voix haute de voir New York. En discutant avec lui, je lui ai demandé de préciser le lieu de New York qu’on voulait voir. Il a dit en français « je veux voir les Twin Towers ». On a vu des décombres et le bas d’une tour debout. On a douté que c’était New York qu’on nous montrait. On était pas au courant de l’attentat du 11 septembre 2001 à New York. Comme on voyait personne j’ai demandé à l’oracle de voir les gens des tours jumelles .On a de nouveau vu des décombres avec des gens qui semblaient morts. Inquiet de voir des morts, j’ai demandé à Dieu de voir les gens des tours jumelles dans 10 ans. Et là on a vu un très grand cimetière où il y avait des tombes sans prénoms avec juste l’année 2001 écrit sur la stèle des tombes du cimetière. On observait le cimetière. On s’est dit entre nous que ce nombre de tombes était peut-être due à un drame. Ce qui c’est passé ce qu’à un moment le cimetière a grandi les tombes s’ajoutaient à une vitesse très rapides dans un grand vacarme. On voyait le nombre des tombes augmenter drastiquement à « une vitesse grand V » . Il y avait des tombes à perte de vues. On a vu dans l’Oracle un cimetière fou qui grandissait à nous faire peur. Comme on a eu peur du nombres de morts figurés par des tombes. J’ai scandé que je voulais rester vivants, nous avons fuit par le sentier que je pense être en face de la statue à l’amitié pure.

Une hypothèse : dans le Royaume des Cieux, on a vu que les pervers deviennent peut-être des stèles de pierres. Nous n’avons pas vu les non-pervers car j’ai demandé aux morts de ne pas se montrer. Une hypothèse, si au Paradis les méchants sont sous forme de pierres inertes, ils voient une fois mort, le Paradis tout en étant frustré de ne pas en profiter. Des Anges nous a appelé à l’Amitié pure. Appliquer l’amitié pure, être bienveillant et fraternel aident à aller au Paradis

L’Objectif d’une vie doit être de viser le Paradis comme objectif de vie. A la fin de sa vie, on a le jugement dernier qui décide de notre mort. Grâce à des miracle, on peut même ressusciter si on est juste, on le souhaite et Dieu le veut.

« Leave this world a little better than you found it » (c’est de l’anglais)
Un message de Baden-Powell’en 1941.
En Français : Essayez de laisser le monde un peu meilleur que vous l’avez trouvé à votre naissance.

« Leave this world a little better than you found it »

Robert Baden-Powell en 1941.

J’ai lu aujourd’hui Petit pays de Gaël Faye

J’ai acheté en promotion en livre numérique le roman qui a eu le Prix Goncourt des Lycéens en 2016 qui s’appelle « Petit Pays » de Gaël Faye.

Je l’ai lu en 3h15. J’étais intéressé par l’histoire qui traite de la jeunesse au Burundi et au Rwanda à l’époque des génocides précédé par une paix au Burundi avec ses amis.

J’ai aimé lire ce livre qui parle d’une jeunesse en Afrique où vivent hutus et tutsies.

Couverture de Petit Pays de Gaël Faye.

Un trilogie de Marc LEVY sur des hackers

Ce mois d’août, j’ai dévoré trois romans de Marc LEVY.

Le premier que j’ai lu est C’est arrivé la nuit. que j’ai acheté en promotion sur le site de Kobo. Je l’ai lu en livre numérique. L’histoire qui se passe en grande partie en Europe m’a rappelé mes voyages en Europe. C ‘est l’histoire de hackers internationaux.

J’ai acheté la suite en numérique qui est Le crépuscule des fauves que j’ai lu en bonne partie en partie la nuit. J’ai aimé cette suite des aventures des hackers internationaux en Europe. L’histoire m’a rappelé que je suis allé à Istanbul en Turquie.

La nuit où j’ai terminé Le crépuscule des fauves, j’ai acheté le troisième tome Noa que j’ai lu le soir. Cela m’a rappelé que je suis allé en Lituanie à Vilnius. J’ai aimé la fin de la trilogie sur des hackers qui enquête sur ceux qu’ils appellent le fauves. Cela se lit.

Je vous donne les couvertures de ces romans que j’ai lu en version numérique.

.

Couverture de C’est arrivé la nuit de Marc LEVY
Couverture de Le crépuscule des fauves de Marc Levy
Initialement le troisième tome devait s’appeler 9. Il s’appelle Noa de Marc LEVY comme le montre la couverture.

L’île mystérieuse de Jules Verne.

J’ai (re)lu récemment L’île mystérieuse de Jules Verne.

J’ai lu une version numérique de https://gallica.bnf.fr/accueil/fr/content/accueil-fr de L’île Mystérieuse de Jules Verne après avoir lu pour la première fois Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne.

Dans l’île mystérieuse des évadés de la guerre de sécession américaine par un aérostat avec ballon troué s’échouent sur une île où règne la Providence qui leur donne de la chance.

Il y a de multiples rebondissements dans cette histoire qui fait la part belle au métier d’ingénieur en mettant de la chimie et autre sciences de l’ingénieur. La lecture est plaisante pour les plantes et les animaux un dictionnaire est utile.

Je me suis souvenu en le lisant que je l’avais déjà lue cette histoire dans le passé dans le livre de mon frère Marc.Heureusement, mes souvenirs de ma première lecture étaient flous.

Je suis content d’avoir relu L’ïle mystérieuse gratuitement sur ma liseuse après avoir lu Vingt mille lieues sous les mers lu aussi gratuitement grâce à ma liseuse et Gallica.

J’ai lu deux romans de Jules Verne gratuitement grâce à Gallica

J’ai une liseuse Kobo et j’ai téléchargé sur https://gallica.bnf.fr deux romans illustrés de Jules Verne.

Je viens de lire Vingt milles lieux sous les mers de Jules Verne dans une édition de 1871

La version que j’ai lue en fichier EPUB :Vingt mille lieues sous les mers / Jules Verne ; ill. de 111 dessins par de Neuville, [et Riou] ; [gravés par Hildibrand] | Gallica (bnf.fr)

J’avais lu avant ça Voyage au centre de la terre.

La version que j’ai lu en fichier EPUB : Voyage au centre de la terre / Jules Verne ; vignettes par Riou | Gallica (bnf.fr) . C’est une version de 1867 scannée et numérisée.

Ils y avaient des petites coquilles dans le fichiers. Des petites imperfections qui n’empêchaient pas la compréhension

Solid’Art 2022 à Lille ces 24, 25 et 26 juin 2022

Bonjour,

A l’hôtel de ville de Lille, il y a le salon Solid’Art de Lille le week-end du 24, 25 et 26 juin 2022.

Date, Lieu et Motivation du Salon Soilid’Art.

Une œuvre achetée finance des journées de vacances aux enfants aux parents précaires.

Les autres années, ils ont envoyé des jeunes du Nord sur la côte d’Opale.

Une émission de radio publique belge de la VRT sur le miracle de Schuman qui est la Paix en Europe

J’ai découvert l’émission de radio publique néerlandophone Het Mirakel van Schuman qui est une émission sur l’histoire de l’Union Européenne.

C’est une émission en néerlandais avec des paroles de français en français.

Elle a été faite en collaboration avec le parlement européen.

On y apprend que le Pape François a déclaré Robert Schuman d’homme « vénérable » et c’est lui qui a parlé du miracle de Schuman. On y apprend que l’italien Roberto Spinelli a été prisonnier sous Mussolini. Il a écrit son projet sur des papiers de cigarettes. Les communistes italiens ont été un moment favorable à la construction européenne car ils étaient pour la Paix. C’est dans le premier podcast dont je donne le lien ci-dessous.

Voici la page de la VRT qui est la radio publique néerlandophone belge : cliquez ici.

C’est un lien vers l’émission en néerlandais.

J’ai contacté les radios françaises pour faire connaitre cette émission sur la construction européenne aux auditeurs français.

Réflexion du 26 mars 2022 sur un évènement de 2001 à Liselund

Bonjour,

La forêt de Liselund sur l’île de Møn au Danemark est enchantée.

La nuit, on a entendu des fantômes qui faisaient des bruits d’animaux invisibles.

On a eu peur car on a déduit que dans la nuit du 11 au 12 septembre 2001 au Danemark qu’il y avait une tuerie de masse à New York au niveau des tours jumelles qui n’existent plus.

Nous étions au Paradis nous souhaitons redescendre sur terre. J’avais fait le souhait de descendre par une butte.

On descendait un chemin dans une forêt dans laquelle on a entendu le bruit d’un animal qui souffrait. On entendait le bruit de pattes de chiens à la poursuite de cet animal. Derrière nous, il y avait un bruit d’un galop d’un cheval invisible qui fonçait vers nous sur le chemin.

A cause du film de Tim Burton, Sleepy Holow, on avait peur d’un cavalier invisible.

Quand le cheval invisible nous a doublé, j’ai scandé « Ne nous tuez pas ! ».

Après qu’on a vu la butte, on est descendu par la butte et je suis tombé poussé par une force invisible. Cette force ne nous a pas tués. Je me suis dit aujourd’hui qu’elle nous a fait tomber parce « Ne nous tuez pas » est un objectif trop faible. Aujourd’hui 26 avril 2022, j’ai réfléchis que j’aurais dû scander « Ne nous faites pas de mal, faites nous que du bien !« .

Les fantômes m’ont fait progresser en réfléchissant à ce qu’ils m’avaient fait en 2001.

La Paix serait une période où les êtres vivants agissent en harmonie en se faisant que du bien entres eux.

« Sans Famille » d’Hector Malot

Cette semaine, j’ai lu le roman « Sans Famille » d’Hector Malot.

C’est l’histoire d’un enfant qui ne connait pas ses parents qui s’appelle Rémi et qui vit au 19ème siècle en France. L’auteur a publié ce roman en 1878. Il fait donc partie du domaine publique. J’ai acheté le roman pour peu cher.

Dans le livre, Rémi raconte son enfance de vagabond à travers la France ainsi que l’Angleterre et la Suisse dans une moindre mesure. L’histoire raconte les rencontres de Rémi ainsi que son voyage. Il rencontre des gens bons et des pervers. Beaucoup de noms de lieux sont cités dans ce roman. Rémi gagnait sa vie en faisant des représentations dans la rue avec une harpe et des animaux. Rémi dans le roman n’est pas un ingrat.

Livre de « Sans Famille » d’Hector Malot.

J’ai aimé lire ce livre de 400 pages. J’aurais pu le lire via Gallica qui est la bibliothèque numérique française de la Bibliothèque Nationale Française. Mais des problèmes informatiques m’a compliqué le téléchargement du fichier numérique de l’œuvre. J’ai donc acheté ce livre pour moins de 6 Euros au Furet du Nord qui est une grande Libraire de Lille.

La lecture du livre m’a rappelé mon oncle André qui citait des phrases courtes de ce roman que j’ai aimé lors de mes randonnées avec lui. Quand j’étais enfant, il m’encourageait à le lire. Je l’ai lu à 41 ans. J’ai dévoré ses quelques 400 pages en une semaine en faisant des jours sans le lire et des jours en le lisant. J’aurais pu le lire en l’empruntant dans une bibliothèque. J’ai choisi de l’acheter.

Dans le chapitre 5, Hector Malot a fait dire au mentor de Rémi :

« Comprends aujourd’hui, mon garçon, que la vie est trop souvent une bataille dans laquelle on ne fait pas ce que l’on veut. »

Chapitre 5 de Sans Famille d’Hector Malot.

Au chapitre 6, Hector Malot fait dire au mentor de Rémi

« Apprends donc que dans la vie le paraître est quelquefois indispensable ; c’est fâcheux mais nous ne pouvons rien. »

Chapitre 6 de Sans Famille d’Hector Malot.

Aladin et sa lampe magique ont fort probablement existés.

En septembre 2001, quand j’ai fait aux esprits le souhait d’aller faire un tour vivant au Paradis. Mon ami a pensé à la lampe au génie d’Aladin. Il m’a dit un truc comme il me faut avoir la lampe magique d’Aladin. On s’est alors demandé si la lampe d’Aladin et Aladin ont vraiment existés. Dans notre trip, pour vérifier si la lampe existait, mon ami avec ses mains a mimé qu’il tenait en main la lampe d’Aladin. On a fait alors trois vœux en mimant de frotter une lampe invisible : aller faire un tour vivant au Paradis, connaitre nos ennemis à l’avance pour mieux les esquiver, et avoir le bilan de notre vie dans vingt ans en 2021. J’ai dit si la lampe d’Aladin a vraiment existé, je veux aller au Paradis vivant.

Après s’être perdu, on a finalement monté un escalier et marché dans le ciel jusqu’à une immense clairière au Paradis. Le premier vœu a été exaucé. Dans cette clairière, on a vu se dessiner en 3D en blanc des stèles avec des prénom français. Cela ressemblait à un monument aux morts. Des anges visibles ont volé jusqu’à nous et on placé au milieu des stèles, une grande statue avec la date de 1789 et l’inscription « amitié pure ». La statue représentait des femmes accroupies qui avait leur mains qui convergeait vers l’expression « amitié pure ». Je me demande si les prénoms qu’on a vu sur les stèles était ceux de nos ennemis. Pour les prénom dont je me souviens, j’ai finalement rencontré des gens qui n’était pas sympa avec moi et qui avait ces prénoms. En 2001, on avait compris que le monument représentait un drame en relation avec une amitié qui n’était pas pure donc impure. Quand on a voulu être des amis pur, une stèle s’est rajoutée avec un prénom qui est celui d’une personne qui n’a pas été sympa avec moi. C’était des faux amis. Le deuxième vœu a été exaucé car avec le recul, je comprend que le monument aux mort blanc représentait nos nos ennemis morts. Le monument aux morts avec la statue à l’amitié pure était peut-être le bilan de 2021 dans notre vie. On le comprend qu’en 2020.

A liselund, le jour, j’ai répété à plusieurs moment mon souhait d’aller vérifier si le Paradis existait et il existe je l’affirme. A l’époque j’appliquais la morale chrétienne à peu près bien. Je peux affirmer que le catholicisme permet d’aller au Paradis. au milieu de notre ballade à Liselund, comme je pensais que mon vœu n’allait pas se réaliser, j’ai dit une phrase comme « je veux monter au Paradis par un escalier et je veux redescendre par une butte. quand dans notre fuite du Paradis, on a vu une immense butte. Mon ami avec humour m’a reproché d’avoir trop parlé. J’étais euphorique de voir que mes souhaits était exaucé.

Quand on marchait sur la butte, j’ai été poussé par une force invisible qui m’a fait tomber. Je me suis mis a faire un ode à la Paix dont je me souviens plus trop bien la teneur mais j’ai dit au moins que tout le monde est gagnant dans la Paix que le Bien engendre le Bien. C’était un dernier vœu fait à Liselund au Danemark.

Tout ça pour vous dire que la lampe d’Aladin a fort probablement existé et Aladin aussi.