Le Paradis après s’être complêtement perdu à Liselund

Mis en avant

En septembre 2001, mon frère, un ami est moi nous avons passé une soirée sur l’île danoise de Møn. Nous avons dormi dans un hôtel qui était à l’entrée du parc de Liselund.

Le parc de Liselund au Danemark est enchanté.

Le soir un jour de septembre 2001, on s’est promené dans le parc de Liselund. A l’entrée de la forêt, on a vu une statue sur laquelle était écrit « à l’amitié pure ». Ce qui a fait que dans la foret enchantée, on a discuté de notre conception de l’amitié. On disait des valeurs positives sur l’amitié. On avait le souhait d’être de bons amis. Vers la fin de la conversation, on a parlé d’aller au Paradis. J’ai émis le souhait à voix haute de faire un tour vivant au Paradis et de revenir après chez les Vivants. J’ai répété plusieurs fois ce vœu à mon frère et à mon ami en demandant un escalier pour aller au Paradis.

La nuit à Liselund, on s’éclairait à la lampe de poche. On a pris un sentier bizarre qui nous a complêtement perdus dans une sorte de labyrinthe dont les paroies était des arbres entre lesquels on pouvait difficilement passer. On a zigzagué pendant plusieurs heures la nuit en faisant demi-tour par endroit car de temps en temps on aboutissait dans des impasses.Un moment on a vu un escalier de terre qui montait et qui avait une armature en bois. On a pris cet escalier. En haut de l’escalier, il y avait un tunnel avec les paroies lumineuse. Le tunnel était suffisemment grand pour qu’on puisse rentrer dedant. Au bout du tunnel et après s’être promené, on a vu une immense clairière où l’on n’a vu personne. Cette clairière était ovale elle était bordée avec une foret tout autour et une multitudes de sentiers qui semblait partir de cette clairière. Il y avait des sentiers sur tout le pourtour de l’immense clairière ovale. Sur place, on s’est dit à cause de notre conversation le soir, qu’on était peut-être au Paradis tout en étant vivants. J’étais étonné et craintif. J’ai demandé à voix haute aux morts de ne pas se montrer tellement j’avais peur.

Au milieu de la clairière on a a eu un oracle qui nous a montré plusieurs choses. On a vu des petites stèles qui avait peut-être la hauteur du bassin sur lesquels était grâvé le prénom de gens qui dans notre futur seraient de faux-amis puisqu’on est en novembre 2020 et j’ai croisé des faux-amis dont les prénoms étaient ceux des stèles. Le jour dans la forêt de Liselund, on a émis le souhait de connaitre à l’avance nos ennemis. Au Paradis, j’ai vu peut-être le futur dans 20 ans dans le royaume des morts tout en étant vivant parce qu’on avait vingt ans et j’ai aujourd’hui quarante-ans. Dans la forêt enchantée, on a émis le souhait de connaitre le monde dans vingt ans.

Je pense que dans le royaume des morts les pervers par rapport à la religion catholique sont présents sous forme de stèles inertes pour qu’ils ne puissent plus agir. C’est le premier oracle qu’on a vu dans l’immense clairière qui était en hauteur. Des anges sont venu nous apporter une statue qui semblait datée de 1789. Les anges étaient immobiles mais ils semblaient vivants. Sur la statue était écrit « à l’amitié pure ». L’amitié pure voilà ce que l’on doit faire.

On a eu un oracle qui nous a montré l’Enfer sans être dedans.

Un autre oracle m’a fait vraiment peur. Après avoir discuté de l’existence des anges. Mon ami a demandé à voix haute de voir New York. En discutant avec lui, je lui ai demandé de préciser le lieu de New York qu’on voulait voir. Il a dit en français « je veux voir les Twin Towers ». On a vu des décombres et le bas d’une tour debout. On a douté que c’était New York qu’on nous montrait. On était pas au courant de l’attentat du 11 septembre 2001 à New York. Comme on voyait personne j’ai demandé à l’oracle de voir les gens des tours jumelles .On a de nouveau vu des décombres avec des gens qui semblaient morts. Inquiet de voir des morts, j’ai demandé à Dieu de voir les gens des tours jumelles dans 10 ans. Et là on a vu un très grand cimetière où il y avait des tombes sans prénoms avec juste l’année 2001 écrit sur la stèle des tombes du cimetière. On observait le cimetière. On s’est dit entre nous que ce nombre de tombes était peut-être due à un drame. Ce qui c’est passé ce qu’à un moment le cimetière a grandi les tombes s’ajoutaient à une vitesse très rapides dans un grand vacarme. On voyait le nombre des tombes augmenter drastiquement à « une vitesse grand V » . Il y avait des tombes à perte de vues. On a vu dans l’Oracle un cimetière fou qui grandissait à nous faire peur. Comme on a eu peur du nombres de morts figurés par des tombes. J’ai scandé que je voulais rester vivants, nous avons fuit par le sentier que je pense être en face de la statue à l’amitié pure.

Une hypothèse : dans le Royaume des Cieux, on a vu que les pervers deviennent peut-être des stèles de pierres. Nous n’avons pas vu les non-pervers car j’ai demandé aux morts de ne pas se montrer. Une hypothèse, si au Paradis les méchants sont sous forme de pierres inertes, ils voient une fois mort, le Paradis tout en étant frustré de ne pas en profiter. Des Anges nous a appelé à l’Amitié pure. Appliquer l’amitié pure, être bienveillant et fraternel aident à aller au Paradis

L’Objectif d’une vie doit être de viser le Paradis comme objectif de vie. A la fin de sa vie, on a le jugement dernier qui décide de notre mort. Grâce à des miracle, on peut même ressusciter si on est juste, on le souhaite et Dieu le veut.

« Leave this world a little better than you found it » (c’est de l’anglais)
Un message de Baden-Powell’en 1941.
En Français : Essayez de laisser le monde un peu meilleur que vous l’avez trouvé à votre naissance.

« Leave this world a little better than you found it »

Robert Baden-Powell en 1941.

Des adresses Internet faciles à retenir

J’ai fait aujourd’hui, samedi 20 février 2021, une adresse de redirection facile à retenir pour mon article donnant la description de l’Enfer, il s’agit de l’adresse http://enfer.groulala.fr.

Une adresse facile à retenir pour mieux diffuser l’article.

Créé aussi aujourd’hui, une redirection avec adresse facile à retenir pour mon article donnant la description du Paradis http://paradis.groulala.fr. Le pendant positif à http://enfer.groulala.fr.

L’amour de l’argent est dangereux dit la Bible

La première lettre à Timothée dans son chapitre 6 nous met en garde contre l’amour de l’argent. Voici quelques versets :

« 08 Si nous avons de quoi manger et nous habiller, sachons nous en contenter

09 Ceux qui veulent s’enrichir tombent dans le piège de la tentation, dans une foule de convoitises absurdes et dangereuses, qui plongent les gens dans la ruine et la perdition.

10 Car la racine de tous les maux, c’est l’amour de l’argent. Pour s’y être attaché, certains se sont égarés de loin de la foi et se sont infligés à eux-mêmes des tourments sans nombre.

11 Mais toi, homme de Dieu, fuis tout cela ; recherche la justice, la piété, la foi, la charité, la persévérance et la douceur.

12 Mène le bon combat, celui de la foi, empare-toi de la vie éternelle ! C’est à elle que tu as été appelé, c’est pour elle que tu as prononcé ta belle profession de foi devant de nombreux témoins.

13 Et maintenant, en présence de Dieu qui donne la vie à tous les êtres, et en présence du Christ Jésus qui a témoigné devant Ponce Pilate par une belle affirmation, voici ce que je t’ordonne :

14 garde le commandement du Seigneur, en demeurant sans tache, irréprochable jusqu’à la Manifestation de Seigneur Jésus Christ. »

Première lettre de Saint-Paul à Timothée 6,8-14.Vérifiable à https://www.aelf.org/bible/1Tm/6.

La corruption est interdite et punie dans la culture occidentale. C’est une bonne chose car elle biaise la justice.

Le LOSC, l’équipe Lilloise de Football !

Le LOSC a demandé via leur site web de faire une vidéo en mode paysage d’encouragement comme si on était au stade. J’ai fait la semaine passée une vidéo avec mon nouveau maillot du LOSC.

Ils jouent le 18/02/2021 contre l’Ajax d’Amesterdam. Voici le message que je leur ai envoyé.

« Allez le LOSC ! »

Encouragement du LOSC par moi. le 7/02/2021 en prévision d’un match contre l’Ajax d’Amesterdam le 18/02/2021.

Une vidéo bilingue néerlandais/français :

Une vidéo enregistrée le 13/02/2021.

Pure friendship: that’s it we must do.

In 2001 I went to Liselund in Denmark with my brother and a friend. At this place, I have seen 2 statues about « pure friendship ». It was written in French « amitié pure » despite we were in Denmark. When we saw the first statue before entering the forest of Liselund we had a discussion about pure friendship. We made a brainstorming about activities we should do together as friends. Pure friendship is the real friendship. Share this article if you agree on pure friendship and discuss it with friends.

Traduction:

En 2001, je me suis rendu à Liselund au Danemark avec mon frère et un ami. Sur place, j’ai vu 2 statues qui parlaient de « l’amitié pure ». cette inscription était écrite en français même si on était au Danemark. Après avoir vu la première statue avant d’entrer dans la forêt de Liselund, nous avons eu une discussion sur l’amitié pure. Nous avons fait un brainstorming sur les activités que nous pouvions faire entre amis. L’amitié pure est la vraie amitié. Partage cet article si tu es pour l’amitié pure et discutes-en entre amis..



Soyons justes comme le demande la Bible donc Dieu.

J’ai découvert les versets 5,17-18 de la première lettre de Jean dans la Bible :

« 17 Toute conduite injuste est péché, mais tout péché n’entraine pas la mort. 18 Nous le savons : ceux qui sont nés de Dieu ne commettent pas de péché ; le Fils engendré par Dieu les protège et le Mauvais ne peut pas les atteindre. »

(Première lettre de Saint-Jean 5,17-18. Vérifiable à https://www.aelf.org/bible/1Jn/5)

Saint-Jean a fait une clarification. La Bible nous dissuade de commettre des injustices. Soyons justes et loyaux !

Un péché est un écart de conduite contraire à ce qu’a prévu Dieu pour nous. C’est un non-respect de la loi divine.

Louange à toi Dieu d’avoir fait des conduites injustes des péchés !

Week-end à Zuydcoote, un roman et un film.

J’ai fait récemment un article encourageant les gens à aller dans les bibliothèques publiques. Pendant le premier confinement de 2020, on commémorait l’opération Dynamo de la région de Dunkerque notamment par la diffusion sur la chaîne de télévision France 3 du film Week-end à Zuydcoote inspiré d’un roman de Robert Merle. Après avoir lu le film, j’ai mis dans un coin de ma tête l’idée de lire le roman. J’ai emprunté mercredi après-midi, le roman Week-end à Zuydcoote de Robert Merle de 1949 édité par Gallimard à la bibliothèque du Vieux-Lille. J’ai terminé ce roman qui raconte l’histoire d’un soldat français qui s’appelle Maillat est qui est dans la « poche de Dunkerque » pendant la deuxième guerre mondiale. Sur la côte d’Opale, les britanniques ont organisé le retrait stratégique en embarquant des soldat alliés de France vers le Royaume-Uni. Ce retrait stratégique est parfois appelé « Opération Dynamo ».

Couverture du livre emprunté à la bibliothèque.

J’ai fini le livre en peu de jours aujourd’hui. C’est un livre qui raconte l’histoire de soldats pendant la deuxième guerre mondiale entre Bray-Dunes et Zuydcoote. J’ai remarqué que Robert Merle dans son roman par les dialogues des personnages et des descriptions d’évènements a mis dans approximativement deux cents pages beaucoup d’événements guerriers qui a eu lieu pendant la deuxième guerre mondiale comme les explosions, les bombardements, un bateau coulé, des attaques de torpilleurs, des morts par balles, des combats au corps à corps, un viol, le fait que certains soldats ne savaient pas nager, des avions abattus … C’est un livre qui se lit. C’est un bon livre. Robert Merle utilise des mots d’argot comme biffin, tommy et Fritz. Dans mes souvenirs du roman, il nomme jamais les Allemands en les appelant « Allemands »; il parle de « Fritz ». Le roman a eu le prix Goncourt en 1949, l’année de sa publication. Je suis content d’avoir lu se livre sans dépenser d’argent car emprunté à la Bibliothèque de Lille.

Des numéros de téléphones et des sites internet utiles en cas de harcèlement scolaire en France et en Belgique

La France a un numéro téléphone gratuit pour soutenir les enfants victimes de harcèlement scolaire, c’est le 3020. Ils ont un site internet.

En Belgique, j’ai trouvé le site de Bruxelles-J pour les jeunes. Il y a une ligne de soutien aux enfants qu’est le 103. Il y a le site Parole d’Ados. Bruxelles-J donne le numéro gratuit 0800 95 580 pour les parents et les enfants en cas de harcèlement scolaire.

Parents belges et français donnez les numéro gratuit 103 en Belgique et 3020 en France aux enfants pour que les enfants puissent trouver de l’aide en cas harcèlement scolaire. Enfants de Belgique et de France, appelez le numéro d’écoute des enfants que je donne sur cette page en cas de harcèlement.

De la bonne humeur en chanson

J’écoute souvent France Bleu Nord. Ils ont une chronique musicale 3 fois par jours où chaque jour ils parodient une chanson connue en changeant les paroles mais en gardant la mélodie.

Ils ont mis leurs chansons parodiques en ligne à cette adresse: https://www.francebleu.fr/emissions/la-parodisque-charlie-et-styl-o.

Cela s’appelle le Parodisque de Charlie et Styl’O. On peut écouter en ligne les chansons parodiques.

Cela donne la bonne humeur. Car cela ressemble à un « blind test » sur des chansons dont on donne que la mélodie

Le livre de Ben Sira dans la Bible nous met en garde plein de fois.

J’ai relu ce mois de janvier 2021, le livre de Ben Sira dans la Bible. Cette partie selon les différents cultes est parfois appelée « Siracide ». J’ai vu que des versets nous mets en garde plusieurs fois contre le fait de faire des péchés. Voici quelques versets de ce livre que je viens de terminer de lire. C’est un livre commun aux Juifs et aux Chrétiens puisque qu’il est de l’ancien testament.

Dans la partie 4, la Bible pousse les gens honnêtes à avouer ses péchés.:

« 26 N’aie pas honte de confesser tes péchés, ne lutte pas contre le courant du fleuve. »

Ben Sira 4,26. Disponible à https://www.aelf.org/bible/Si/4.

Dans la partie 5, il y a quelques versets qui mettent en garde contre un excès dans l’interprétation de la miséricorde de Dieu. Voici les versets de la partie 5 que j’ai remarqués.

« 04 Ne dis pas : « J’ai péché, et rien ne m’est arrivé », car le Seigneur sait attendre longtemps. 05 Ne sois pas assuré du pardon au point d’entasser péché sur péché. 06 Ne dis pas : « Sa miséricorde est grande, il pardonnera bien tous mes péchés », car, en lui, il y a pitié mais aussi colère ; son indignation s’abattra sur les pécheurs. 07 Ne tarde pas à te retourner vers le Seigneur, ne remets pas ta décision de jour en jour ; car brusquement éclatera la colère du Seigneur, et à l’heure du châtiment, tu seras anéanti. 08 Ne t’appuie pas sur des richesses injustement acquises : elles ne te serviront de rien au jour de l’adversité. »

Ben Sira 5,1-8. Disponible à https://www.aelf.org/bible/Si/5.

Plus loin dans ce chapitre, on mets en garde contre le mensonge en parlant de la langue double :

« 09 Ne disperse pas à tous les vents et ne t’engage pas dans tous les sentiers, comme fait le pécheur à la langue double. 10 Tiens fermement tes convictions et n’aie qu’une parole.11 Sois prompt à écouter, mais pour donner ta réponse, prends ton temps.12 Si tu as quelque compétence, réponds à ton prochain ; sinon, que ta main soit sur ta bouche.13 La gloire comme le déshonneur sont dans la parole ; la langue de l’homme peut être sa ruine.14 Ne te fais pas traiter de médisant et ne tends pas de pièges avec ta langue : comme le voleur est couvert de honte, la langue double sera durement condamnée. 15 Ne te mets en faute ni dans les grandes ni dans les petites choses, 01 et d’ami ne deviens pas ennemi. Car une mauvaise réputation héritera la honte et l’opprobre, comme il en va pour le pécheur à la langue double. »

Ben Sira 5,9-6,1. Disponible à https://www.aelf.org/bible/Si/5 et https://www.aelf.org/bible/Si/6.

Le chapitre 7 nous dissuade de faire le mal et nous met en garde contre la répétition d’un péché :

« 01 Ne fais pas le mal, et aucun mal ne t’arriveras. 02 Éloigne-toi de l’injuste, et il s’écartera de toi. 03 Mon fils, ne sème pas dans les sillons de l’injustice, de peur d’en récolter sept fois plus.04 Ne demande pas au Seigneur une situation en vue, ni au roi une place d’honneur. 05 Ne joue pas au juste devant le Seigneur, ni au sage devant le roi.06 Ne brigue pas la fonction de juge, si tu n’es pas armé pour briser l’injustice ; tu pourrais te laisser intimider par un puissant, et compromettre ton intégrité.07 Ne te rends pas coupable envers le peuple de la ville, ne perds pas la considération publique.08 Ne commets pas une deuxième fois le même péché, car pour le premier tu ne resteras pas impuni.« 

Ben Sira 7,1-8. Disponible à https://www.aelf.org/bible/Si/7.

En relation avec la langue double, Ben Sira est plusieurs fois contre le mensonge comme il le fait dans la partie 7 :

« 12 Ne cultive pas le mensonge contre ton frère, et pas davantage contre ton ami.13 Ne consens jamais au mensonge : l’habitude de mentir ne produit rien de bon. »

Ben Sira 7, 12-13. Disponible à https://www.aelf.org/bible/Si/7.

La partie 20, averti une nouvelle fois contre le mensonge :

« 24 Le mensonge est une faute grave, l’imbécile l’a toujours à la bouche. 25 Mieux vaut être voleur que menteur invétéré, mais tous les deux courent à leur perte. 26 Mentir par habitude est déshonorant, la honte du menteur lui colle à la peau. 27 Le sage, par ses discours, se fait apprécier, l’homme de bon sens est estimé des grands. »

Ben Sira 20,24-27. Disponible à https://www.aelf.org/bible/Si/20.

Il y a dans la partie 9, on nous dit de ne pas envier la réussite du pécheur :

11 N’envie pas la réussite du pécheur, tu ne sais pas comment il finira.12 Ne te réjouis pas, avec les impies, de leur succès, souviens-toi qu’ils ne mourront pas impunis.

Ben Sira 9,11-12. Disponible à https://www.aelf.org/bible/Si/9.

Dans Ben Sira 12, on dit qu’il n’y pas de bonheur possible pour celui qui s’obstine à faire le mal :

« 03 Pas de bonheur possible pour qui s’obstine dans le mal et refuse de faire l’aumône. ».

Ben Sira 12,3.Disponible à https://www.aelf.org/bible/Si/12.

Dans Ben Sira 27, on nous dissuade de faire le mal à cause d’un effet boomerang ou action-réaction :

« 27 Qui fait le mal le verra se retourner contre lui, sans savoir d’où cela lui vient. »

Ben Sira 27,27.Disponible à https://www.aelf.org/bible/Si/27.

En fin de la partie 27 et début de la partie 28, le livre de Ben Sira de la Bible nous met en garde contre la rancune et la vengeance :

« 30 Rancune et colère, voilà des chose abominable où le pêcheur est passé maître. 01 Celui qui se venge éprouvera la vengeance du Seigneur ; celui-ci tiendra un compte rigoureux de ses péchés. 02 Pardonne à ton prochain le tort qu’il t’a fait ; alors, à ta prière, tes péchés seront remis. 03 Si un homme nourrit de la colère contre un autre homme, comment peut-il demander à Dieu la guérison ? 04 S’il n’a pas de pitié pour un homme, son semblable, comment peut-il supplier pour ses péchés à lui ? 05 Lui qui est un pauvre mortel, il garde rancune ; qui donc lui pardonnera ses péchés. 06 Pense à ton sort final et renonce à toute haine, pense à ton déclin et à ta mort, et demeure fidèle aux commandements. 07 Pense aux commandements et ne garde pas rancune envers le prochain, pense à l’Alliance du Très-Haut et sois indulgent pour qui ne sait pas. »

Ben Sira 27,30-28,07.Disponible à https://www.aelf.org/bible/Si/27 et https://www.aelf.org/bible/Si/28. .

Dans l’extraits ci-dessus les commandements divins sont probablement ceux du Deutéronome 5 (disponible sur le site https://www.aelf.org/bible/Dt/5).

Un péché est un écart de conduite contraire à ce qu’a prévu Dieu pour nous. C’est un non-respect de la loi divine.

Les bibliothèques, un filon pour se cultiver avec peu de frais sans encombrer sa bibliothèque

Les bibliothèques publiques sont utiles à la société car elle permet à toutes les bourses de se cultiver à moindre de frais. Enfant, j’ai appris à lire dans la bibliothèque de mon quartier. Elle avait une section jeunesse avec des bandes dessinées, des livres des Bibliothèque Rose et Verte, des livres de Babar ou des Barbapapas, etc. Ma mère avait instauré un rituel d’une demi-heure chaque mercredi sur trois qui consistait à aller emprunter quelques livres à la bibliothèque du quartier. Elle nous laissait le loisir de choisir les livres que moi et mes frères empruntions.

J’ai lu Ray Bradbury, il a expliqué qu’il a consulté les bibliothèques toute sa vie dans son introduction à son 50ème tirage anniversaire anglophone de Farhenheit 45 qui est un roman de 1953. Ce roman dans sa version française m’a fait lire plus de livre à après avoir vu le film de François Truffaut adapté du livre de Ray Bradbury et avoir lu le roman tout de suite après avoir vu le film. Sa conclusion m’a marqué enfant..

On a apprend des choses à moindre frais voire gratuitement comme c’est le cas pour les habitant de Lille en France.A l’âge adulte, j’ai fréquenté récemment les médiathèques de Lille et emprunté des films et romans sans rien débourser car je suis Lillois et la ville de Lille permet des prêts gratuits à ses habitants.

L’an passé, en 2020, j’ai emprunté à Lille Autobiographie d’une Courgette du français Gilles Paris et La Rivière du sixième Jour de Norman Maclean, l’américain qui parle de ses souvenirs du Montana et de sa vie de famille dans ses jeunes années ponctuées par des parties de pêche à la ligne en famille non loin de Missoula. (Le titre en anglais de ce roman de 1976 est A river runs trough it.) Autobiographie d’une Courgette est un livre semi-autobiographique de l’auteur lorsqu’il était adolescent placé en France dans foyer pour jeunes en rupture familiale pour raison de décès de parents ou parents défaillants. Il évoque l’interaction entre jeunes du foyer et entre jeunes et éducateurs. Il y a plus de détail dans le livre que dans le film d’animation Ma vie de Courgette qui est empruntable à la médiathèque de Lille. J’ai vu le film en version originale sous-titrée en français de Robert De Niro tiré du roman de Norman Maclean cité plus haut et qui en français s’appelle Au milieu coule une rivière grâce à la médiathèque numérique de Lille.

Ayons le réflexe d’aller lire de temps en temps de livre dans les bibliothèques de sa ville ou son village. Si on est déçu du livre, ce qui est rare, on a pas déboursé une énorme somme pour lire ce livre.

Adolescent, je lisais les romans dont était adaptés les films qui passaient à la télévision ou au cinéma. J’ai toujours remarqué que dans les romans, il y a souvent plus de détails dans le roman que dans le film qui a été inspirée par le roman.